Spectateurs, journalistes et commentateurs s’accordent à dire que les finales de 100 mètres lors des compétitions internationales sacrent l’homme et la femme les plus rapides de la planète.

Dès lors, dans de nombreux sports, pour l’entrainement de la vitesse, c’est bien souvent vers l’athlétisme que se tourne un entraineur pour améliorer les qualités de vitesse. Normal me direz vous ! Qui de mieux placer qu’une entraineur de sprint pour apprendre une bonne technique pour courir vite : cycle avant, cycle arrière, segments libres, qualité de pied, placement du bassin, etc. Les joueurs de sports collectifs ont ainsi généralement le plaisir de gouter l’immense gamme d’éducatifs de l’école de course athlétique, riche en motricité !

L’entrainement de la vitesse est parfois résumé sous 3 axes (Martin – 1982) : – Vitesse de réaction – Création de vitesse – Conservation de vitesse

Nous retrouvons dans ces axes les différentes phases des épreuves de vitesse en athlétisme. Cependant, quelle importance cette technique de sprint prend elle pour le pratiquant de sports collectifs ou de raquette ? L’importance pour ces sportifs n’est-elle pas d’améliorer la vitesse spécifique à leur sport?

Lire la suite