Le soulevé de terre, deadlift en anglais, est un mouvement relativement classique en musculation. Il permet de développer la force des membres inférieurs au même titre que le Squat : extenseurs du genou et de la hanche. C’est-à-dire les muscles responsables de la course, du saut, etc.

Mais comme pour le Squat, dont parlait Xavier Roy dans un article dédié à celui-ci (XR Performance : Étude de cas: le squat), c’est un mouvement qui demande de posséder une certaine mobilité au niveau de la hanche et une bonne stabilité du tronc. Malheureusement, tout le monde n’est pas capable de réaliser ce mouvement. Encore plus que pour le squat, vous allez avoir tendance à transformer le soulevé de terre en un mouvement d’extension lombaire ou à le réaliser avec une courbure lombaire.

Lire la suite

Dans les deux premières parties de ce sujet, j’ai proposé des axes pour vous permettre d’évaluer vos progrès sur les aspects de vitesse et d’explosivité, mais également sur des aspects autour de la qualité de mouvement. Une notion importante tant pour la réduction des blessures que pour une efficacité dans l’effort.

Ceci nous amène enfin sur le dernier axe d’évaluation de votre préparation physique : pratiquer plus longtemps votre sport.

Avant toute chose, « pratiquer plus longtemps » votre sport n’inclut pas forcément de notions d’endurance comme beaucoup l’entendent. Notamment en sport collectif. Voici pourquoi :

En dehors des sports d’endurance (marathon, vélo, triathlon, etc.) le problème n’est pas de tenir la durée de la compétition mais d’être capable de répéter des efforts intenses et explosifs.

L’analyse de l’effort

L’analyse statistique des efforts dans de nombreux sports nous a permis de constater que généralement 90% du temps d’une rencontre de sport collectif est composé de déplacements lents ou de marches et que 10% des efforts sont explosifs (ces pourcentages varient légèrement en fonction des sports). C’est-à-dire 5 à 10 minutes cumulées d’efforts intenses par rencontre. Lire la suite