Dans la partie 1, nous avons vu les différentes phases des changements de direction.

Nous avons aussi fait le constat que généralement la préparation physique se concentre sur la capacité d’accélération, mais beaucoup moins sur la phase de décélération. Phase dite excentrique.

Je vais aujourd’hui vous présenter différentes solutions pour développer cette capacité d’absorption de force. Compétence essentielle à une décélération efficace et rapide. 

Mais avant cela j’aimerais partager quelques points/reflexions avec vous :

– “enseigner des compétences” est plus important que “donner des exercices” à faire. Pour vous donner des exemples, on n’améliore pas le tir au basketball en tirant mal 1000 fois, mais en corrigeant en détail le geste. Ainsi on n’améliore pas la vitesse en courant dans tous les sens n’importe comment, mais en corrigeant ses mécaniques d’accélération et de décélération. 

– dans la même idée, je vous présente ici uniquement les aspects musculaires de la phase de décélération. Celle-ci est directement dépendante des facteurs techniques. 

– comme vous allez le voir dans la suite de l’article, il existe de nombreuses possibilités. Ce n’est parce que certains exercices ou méthodes existent ou sont matériellement disponibles, qu’il faut les utiliser. L’individualisation et la progressivité restent les maîtres mots. 

Lire la suite

Voici une infographie résumant l’importance du sommeil pour la performance sportive. C’est Yann Le Meur de L’INSEP qui l’a partagée il y a quelques jours sur son compte Twitter.

Lire la suite