J’ai exprimé à de nombreuses reprises mon doute sur le fait que le sprint serait la solution, LA méthode d’entraînement de la vitesse pour les pratiquants des autres sports. Il y a de trop nombreuses phases absentes du sprint d’athlétisme.

En revanche, l’approche très précise de la tâche et des besoins, doit être un exemple pour tous les pratiquants des autres sports cherchant à améliorer leur vitesse : placement des appuis, actions des bras/jambes, posture, angle, etc.

En fait, il y a pour moi 3 notions qui reviennent systématiquement lorsque l’on échange et écoute les entraîneurs d’athlétisme.

Lire la suite

Choisir les bons exercices pour développer les bonnes qualités est aussi important que le choix de la méthode.

Spécialement en musculation où l’on oublie souvent d’entraîner des « mouvements » au profit de l’entraînement des muscles (A lire sur le blog de Fred Henderson : Muscle Vs Mouvement).

Personnellement, j’utilise le FMS pour m’aider à choisir la progression de mes exercices.

active-straight-leg-raise

Par exemple, pour travailler les extenseurs de la hanche, on ne va pas proposer les mêmes exercices à une personne très souple de la chaîne postérieure et à une autre très peu souple. Le FMS m’aide à établir une ligne entre « OK » et « à risque ».

Soulevé de terre barre droite ou barre hexagonale ?

Vient ensuite la question du retour sur investissement. Quelle utilité de passer beaucoup de temps à réaliser un exercice, certes peu risqué, mais qui ne produit pas de gains de force ou de puissance ? Aucun exercice n’est obligatoire. Ce qui est obligatoire c’est d’être meilleur sur le terrain.

Lire la suite