Pliométrie : l’important, c’est l'atterrissage !

– répartir la flexion entre les hanches, les genoux et les chevilles. – conserver l’alignement pieds, genoux et hanches. Ne pas laisser les genoux “glisser” vers l’intérieur. Base au sol largeur de hanches. – maintenir la poitrine « sortie ».

Un sportif qui ne se réceptionne pas correctement au sol ne sera probablement pas en mesure d’exploiter efficacement tout l’intérêt des exercices de pliométrie pour produire de la puissance. De plus, l’apprentissage d’une bonne technique de réception permet de réduire le stress subi par les articulations et ainsi de réduire les risques de blessures sur le long terme. Enfin, c’est un moment idéal pour être sensibilisé avec la décélération, de par la phase excentrique des exercices. Une notion importante dans la vitesse et la réduction des blessures dans le sport.  ]]>

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *